Honnêteté.

Un mot.

Je suis honnête envers les autres. Des fois même trop.

J’ai compris que certaines personnes étaient honnêtes simplement quand ça faisait leurs affaires. Quand ils en sortaient gagnants. Et non, perdants. Et ça m’a déçue.

Bref, on m’a repprochée mon honnêteté.

Je suis tombée de ma chaise. Je savais même pas quoi dire.

Je vous explique.

Tout revient à la fourchette. J’ai retrouvé la propriétaire de la voiture et je lui ai dit que j’avais échappé ma fourchette par  accident sur sa voiture.

On m’a dit que je n’aurais pas dû parce que maintenant, je vais devoir rembourser le pare-brise. Quoi? Je viens pas vraiment d’entendre ça?

Est-ce-que c’est moi qui est niaiseuse? Dans mon monde, quand on fait quelque chose, même si c’est un accident, on doit assumer ses responsabilités.

C’est là qu’officiellement j’ai compris que je venais d’un monde complètement différent de celui de ma mère, de mes cousins et de mon oncle. Et j’en suis décue.

 

Tiffff

 

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s